La Chambre des députés entend décaisser 3,5 millions de gourdes au profit du football féminin

Un accord de partenariat a été signé le vendredi 24 août 2018 entre le bureau de la Chambre basse dirigé par Gary Bodeau, et le président de la Fédération haïtienne de football Yves Jean Bart, dans le but de relancer le championnat national de football féminin. Cet accord, qui s’étend sur cinq années, fait du Parlement le parrain du championnat de football féminin qui s’appellera, selon les clauses du contrat, «Coupe du Parlement».

C’est la prestation de la sélection féminine des moins de 20 ans en territoire français, lors de la Coupe du monde de football féminin, qui a motivé les responsables du bureau de la Chambre des députés à prendre l’initiative de supporter le championnat de football féminin sur le territoire national.

L’idée était là, selon le président Gary Bodeau, mais il a fallu attendre ce vendredi 24 août 2018 pour qu’elle prenne une forme officielle à travers cet accord signé entre le président de la Chambre basse et le président de la Fédération haïtienne de football, en présence des Grenadières de la sélection U20.

Dans cet accord, la Chambre basse s’engage à financer toutes les activités devant conduire à la reprise du championnat de football féminin à travers le pays, question de mieux développer l’esprit de compétition chez les joueuses haïtiennes évoluant, jusqu’à aujourd’hui, au sein d’un centre de formation sans pouvoir participer à des compétions sportives, faute d’initiatives en ce sens.

Les responsables de la Chambre des députés estiment que ce manquement en matière de compétition a pesé lourd sur la sélection haïtienne lors de la dernière Coupe du monde. Déjà, pour aider la Fédération haïtienne de fFootball à remonter la pente en relançant le championnat féminin, le président Gary Bodeau annonce que la Chambre basse, dans le cadre de son budget de fonctionnement, entend décaisser cette année 3,5 millions de gourdes pour l’organisation de la Coupe du Parlement, nom que portera désormais ce championnat.

Dans sa démarche visant à rehausser l’éclat du football féminin, le bureau de la Chambre basse prévoit d’octroyer une subvention aux joueuses de la sélection U20 qui viennent de représenter le pays en terre française.

Gary Bodeau formule ces promesse malgré les complaintes du président de la Fédération haïtienne de football Yves Jean-Bart qui, prudemment, rappelle la mauvaise condition de vie des parents des joueuses en dépit des belles promesses du président Jovenel Moise qui, après la qualification de la sélection pour la phase finale de la Coupe du monde féminine de football, a promis monts et merveilles aux parents des joueuses.

Arguant avoir parlé de cette initiative au président du Sénat Joseph Lambert, Gary Bodeau dit espérer que le Sénat emboîtera sous peu le pas afin de mettre le football féminin à la hauteur des dernières prouesses des joueuses.

Samuel Celine Source Le Nouvelliste

Commentaires via Facebook

Recommended For You

mm

About the Author: La Redaction

justo et, tempus efficitur. luctus in venenatis libero amet, quis