Syrie: 21 membres des forces pro-régime tués par l’EI

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a tué 21 membres des forces du régime dans le sud de la Syrie, au moment où l’organisation extrémiste fait face à l’offensive d’une alliance arabo-kurde contre son dernier bastion dans l’est du pays.

Huit jihadistes ont par ailleurs été tués dans les affrontements ayant suivi l’embuscade, selon la même source.

Cette région est le théâtre de combats entre jihadistes et forces du régime depuis le 25 juillet, date à laquelle l’EI avait mené une série d’attaques coordonnées dans la province de Soueida, contrôlée par le régime, faisant plus de 250 morts.

Deux otages sont morts, d’après les mêmes sources.

Leurs familles sont sans nouvelles d’eux depuis des semaines, a indiqué à l’AFP une source locale à Soueida.

– Opération “Roundup” –

C’est dans cette vallée, dans la province de Deir Ezzor, que les Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance arabo-kurde, ont lancé lundi une attaque sur la ville de Hajine, aux mains des jihadistes, avec le soutien de la coalition anti-EI dirigée par les Etats-Unis.

Les FDS mènent depuis des mois une offensive pour conquérir les territoires tenus par l’EI dans la province de Deir Ezzor, progressant face aux jihadistes jusqu’à les acculer dans Hajine, localité près de la frontière irakienne.

L’offensive vise à “mettre fin au terrorisme à l’est de l’Euphrate”, ont déclaré les FDS, annonçant avoir ouvert un couloir humanitaire pour les civils.

Cette zone regroupe, par ailleurs, des “dirigeants de premier rang” de l’EI, principalement des “Irakiens”, a-t-il ajouté à Chadadi, dans la province voisine de Hassaké (nord-est).

Le conflit en Syrie, qui s’est complexifié au fil des ans, a déjà fait plus de 350.000 morts et jeté à la rue plusieurs millions de personnes.

Commentaires via Facebook

Recommended For You

mm

About the Author: La Redaction

consequat. dolor massa felis risus ut luctus ultricies nunc