Haiti-Accident: une légère baisse est observée

L’organisation Stop Accident dit noter une légère baisse des cas d’accident de la circulation dans le pays pour la période allant du 29 juin au 9 Septembre. Toutefois, les routes continuent de blesser et de tuer, précise le docteur Garnel Michel.

Le responsable de Stop Accident informe que durant cette période 109 personnes ont été tuées dans des accidents de la voie publique et 851 autres blessées dont 742 graves. Dr Garnel Michel dénonce le silence des autorités étatiques et des organisations de la société civile sur cette problématique. Il plaide en faveur de la définition d’une nouvelle politique de sécurité routière dans le pays.

Selon les responsables de l’organisation, le taux d’accident a faiblement diminué. Néanmoins, Garnel MIchel croit que tous les secteurs de la vie nationale doivent être conscients du niveau d’affectation des accidents sur la vie de chaque haïtien.

Le responsable dit souligner que les plus victimes des accidents sont âgés entre 14 à 45 ans. Ce qui pour lui peut affecter l’économie nationale puisque c’est la population active, en particulier ceux qui travaillent et ont une famille qui sont les principaux victimes.

Puisque les accidents appauvrissent directement le pays, l’état Haïtien, précise Garnel, doit faire de la sécurité routière l’une de ses priorités. Comme exemple, il cite le nombre de marchands informels (madan sara) sur qui repose une bonne partie de l’économie nationale. La mort d’une seule de ces marchandes peut empêcher le retour à l’école de 4 ou 5 enfants, dit-il.

Quand elles ont plusieurs dizaines à être éteintes dans un mois, on ne saurait imaginer combien d’enfants sont affectés au même moment.

De la période allant du 29 juin au 9 Septembre, l’organisation dit recenser 307 accidents en deux mois (dont l’un d’entre eux a fait 40 victimes) pour un total de 851 victimes. Et parmi ces 851, 109 d’entre elles meurent sur les lieux d’accidents et 742 blessés.

N’ayant pas assez de moyens pour suivre les victimes, l’organisation dit ne pas savoir d’informations sur le sort de ces 742 blessés.

Commentaires via Facebook

Recommended For You

mm

About the Author: La Redaction

mattis id vulputate, libero. consectetur ut ipsum dolor. ante. in Praesent